Firefox 69 ☯

antistress
, 17/10/2019 | Source : sam7'Framanews

La version 69 de Firefox desktop a été publiée le 3 septembre 2019.

Les nouveautés apportent notamment une meilleure protection de la vie privée, une réduction des nuisances (blocage des vidéos), sans parler du travail de fond sur l’amélioration des performances qui se poursuit activement.

Comme d’habitude, les nouveautés sont développées dans la deuxième partie.

Une petite pensée, pour clore cette introduction : le 23 septembre, il y a dix‑sept ans, était publié Phoenix 0.1, lequel deviendra par la suite Firefox…

Sommaire

À l’affiche : Enhanced Tracking Protection par défaut

Firefox (versions desktop et mobile) bloque désormais par défaut les cookies tiers de pistage, mais aussi les mineurs de cryptomonnaies pour tous les utilisateurs et utilisatrices dans le cadre du mode Standard (dans le prolongement de ce qui avait été initié avec la version 67.0.1).

Si le nouveau mode par défaut de Firefox casse certains sites, n’hésitez pas à en faire le rapport.

Toujours à l’affiche : WebRender

Nous évoquons les progrès de WebRender à différents endroits de cette dépêche.

Ce billet de blogue revient, quant à lui, dans un nouvel effort de pédagogie, plus en détails sur les liens entre WebRender et WebGL.

On constate aussi, à travers les nouveautés listées dans cette dépêche et les précédentes, que le travail de modernisation en cours de l’architecture du logiciel profite directement à la version GNU/Linux de celui‑ci, laquelle est en train de combler son retard (s’agissant de l’accélération matérielle notamment).

Autres nouveautés pour le bureau

  • blocage (configurable) de la lecture automatique des médias, y compris cette fois les vidéos muettes ;
  • les colonnes de la récente page about:performance permettent le tri ;
  • défilement à inertie sous GNU/Linux (le défilement à inertie, c’est le fait que le mouvement ne s’arrête pas immédiatement quand on arrête de faire défiler l’affichage mais ralentit avant de s’arrêter) ;
  • Flash, lui, est rétrogradé un peu plus : il ne peut plus être activé que ponctuellement sur demande, sans possibilité de mémoriser l’autorisation ; la mise au placard approche ;
  • l’API WebExtensions userScripts est disponible par défaut (en réalité, depuis la version 68, mais l’annonce n’en a été faite qu’après coup), permettant à des extensions de type Greasemonkey ou Tampermonkey d’exécuter des scripts avec une meilleure sécurité ;
  • d’une part, pour allonger la durée sur batterie des machines macOS possédant deux cartes graphiques, Firefox essaie désormais plus énergiquement de recourir à l’utilisation du processeur graphique le moins énergivore pour le contenu WebGL quand c’est possible ; Firefox travaille aussi plus dur pour éviter de passer sur le processeur graphique le plus puissant lors d’une utilisation courte et unique de WebGL ; d’autre part, le Finder affiche une barre de progression des téléchargements ;
  • pas de jaloux : côté Windows 10, correction d’un bogue qui fait ramer les vidéos sur YouTube quand WebRender est activé ; prise en charge de l’extension Web Authentication HmacSecret via Windows Hello ; sans compter que Firefox donne maintenant des indications à Windows pour ajuster correctement la priorité des processus de contenu, ce qui signifie plus de temps passé sur ce que vous faites actuellement, et moins sur ce qu’il se passe en arrière‐plan (exception faite de la lecture vidéo et audio).

Nouveautés pour Android

Nada, ou presque (Enhanced Tracking Protection activé par défaut).

Actualités afférentes

Retour sur la panne des extensions du 3 mai

Un billet de juillet traduit par blog.mozfr.org tire les leçons de cette catastrophe évoquée il y a peu ici même.

Accélération du cycle de sorties

Mozilla vient d’adopter un cycle plus rapide de quatre semaines (au lieu de six à huit).

Le changement sera progressif au cours du premier trimestre 2020.

Ainsi :

  • la version 70, déjà dans les tuyaux au moment de l’annonce, sortira le 22 octobre, soit huit semaines après la 69 ;
  • la 71 est prévue pour le 3 décembre, soit six semaines après la 70 ;
  • la 72 devrait sortir le 7 janvier, soit cinq semaines plus tard ;
  • etc.

Firefox Private Network

Mozilla, désireuse de diversifier ses revenus (actuellement très liés au moteur de recherche préconfiguré), s’apprête à lancer aux États‑Unis d’Amérique un service VPN intégré à Firefox (lire aussi le communiqué).

Firefox chiffrera les requêtes de noms de domaine Web par défaut (protocole DNS sur HTTPS)

Il y a a du pour et du contre. On pourra lire à ce sujet : ce billet explicatif, ce journal qui s’en émeut, ce lien qui propose un fournisseur alternatif reconnu.

Nouveautés à venir…

…dans la prochaine version (70)

…dans celle suivante (71)

…ultérieurement

État de la version Wayland de Firefox

Il était prévu que Fedora 30 intègre par défaut la version Wayland de Firefox (plutôt que la version X.Org tournant via XWayland). Finalement, ce serait pour Fedora 31, qui sortira dans quelques jours. Autrement dit, après l’avoir envisagé pour Firefox 66, ce serait finalement pour cette version 69. Martin Stransky (pour Red Hat) est celui qui a rendu possible le portage vers GTK+ 3 (étape indispensable) puis vers Wayland.

Pour rappel, d’après le wiki de Fedora, les bénéfices attendus de la version Wayland de Firefox sont de trois ordres :

  • une plus grande rapidité ;
  • un rendu des polices plus lisse ;
  • une meilleure exploitation des écrans à haute densité de pixels (HiDPI) et semi‑HiDPI, grâce à la mise à l’échelle automatique.

Pour les autres distributions proposant GNOME, c’est à chacune de décider de lancer une version de Firefox compilée pour Wayland ou non.

À noter que la version Wayland de Firefox ne prend pas en charge Flash.

État de la version Flatpak

Ça avance !

Thunderbird 68

La nouvelle version majeure de Thunderbird est parue le 27 août 2019, basée sur Firefox 68 ESR. C’est la première version publiée par la fondation depuis le renforcement de l’équipe de développement en début d’année marquant une ambition renouvelée.

Les nouveautés de cette version sont reprises dans cette dépêche. Pour ma part je ne suis impressionné ni par la liste des nouveautés, ni par la communication accompagnant cette sortie.

À noter qu’un certain nombre d’extensions ne fonctionnent plus avec cette version. D’ailleurs, l’API n’est pas encore stabilisée et ce n’est pas facile pour les développeurs d’extensions de suivre la cadence des changements. Citons le développeur de Grammalecte :

« Thunderbird : Une fois de plus, encore une fois, l’interface de programmation pour la prochaine version de Thunderbird (68) a été modifiée. Et elle sera encore modifiée pour la version suivante… ce qui devient plus que pénible. Et dans la version suivante, tout sera à refaire, attendu que l’“ancien” système (celui pour la version 68) sera rendu obsolète. Bref, le système traverse une période de turbulences fortes. Du coup, si les modifications pour la version 68 demandent trop de travail, aucune version de Grammalecte ne sera publiée jusqu’à la version suivante. Quant à l’interface de programmation suivante, il s’agit d’une forme de WebExtension étendue, c’est‐à‐dire qu’elle sera basera sur le système de Firefox, avec en sus d’autres interfaces spécifiques pour Thunderbird. Ce nouveau système s’appelle MailExtension, et on ne sait pas encore ce qui sera possible. Bref, orages en vue et mauvaise visibilité. »

En revanche, la prochaine version apportera une fonctionnalité ambitieuse : une fonctionnalité intégrée pour le chiffrement de courriels.

Enfin, soulignons la sortie d’une version Flatpak de Thunderbird (que l’on doit aux mainteneurs de Flathub, et sans doute aux développements en cours côté Firefox — cf. le paragraphe précédent).

Rust dans la lumière

Alors que des pans entiers de Firefox sont en train d’être remplacés par des éléments en Rust (mouvement initié avec Firefox 48), Microsoft commence à s’intéresser officiellement à ce langage pour la programmation système. Les trois propriétés intéressantes de Rust d’après Microsoft sont :

  • un environnement d’exécution (runtime) minimal ;
  • une allocation fine de la mémoire ;
  • de très bonnes garanties sur l’utilisation de la mémoire.

C’est ce dernier point qui le distingue de langages comme C ou C++.

Encore des progrès à venir dans le décodage d’AV1

Le décodeur Dav1d vient d’être publié en version 0.5 avec de nouvelles optimisations significatives pour un grand nombre de processeurs (pour un grand nombre de ceux basés sur l’architecture x86, en prenant appui notamment sur SSSE3 et AVX2, mais pas que, et aussi pour tous ceux basés sur l’architecture ARM64, mais pas que non plus).
Pour rappel cette implémentation du codec est d’ores et déjà intégrée à Firefox, qui la met à jour régulièrement (mais pas nécessairement à chaque version).

DownThemAll! est de retour

Publiée le 31 août dernier, la 4.0.5 marque le retour de cette extension sous forme de WebExtension. Et les versions s’enchaînent : la 4.2.3 a été publiée le 13 octobre.

Note d’antistress

Je remercie vivement tous ceux qui ont participé à cette dépêche.

Je constate avec tristesse que le nombre de contributeurs semble se réduire cependant, en même temps que ma motivation. Je ne sais pas encore si je me rendrai autant disponible pour les dépêches suivantes, pour lesquelles je souhaiterais une écriture plus collaborative, dont l’effort serait davantage réparti.

Pour conclure sur une note positive, je voulais souligner que j’adore ce que fait Mozilla en ce moment, à savoir avancer sur deux jambes : l’une étant de réarchitecturer Firefox pour des performances et une sécurité accrue, l’autre étant de proposer toujours plus de fonctionnalités pour la défense de la vie privée et de les activer par défaut. :)

Contribuer aux dépêches sur Firefox

Pour contribuer à la prochaine dépêche sur Firefox 70, c’est par ici !

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Émission « Libre à vous ! » du 15 octobre 2019 — Podcasts et références

Frederic Couchet
, 17/10/2019 | Source : sam7'Framanews

Quarantième émission « Libre à vous ! » de l’April. Podcast et programme :

  • Le Libre fait sa comm’, la chronique d’Isabella Vanni, portait sur les « tâches de fond » utiles pour la sensibilisation et, plus en général, pour la communication de l’April ;
  • notre sujet principal était le collectif Regards Citoyens, animateur du fameux site Nos députés (entre d’autres coups d’éclat) ;
  • enfin, la chronique de Xavier Berne portait sur les trois ans de la loi pour une République numérique.

Photo d’Isabella Vanni

Mardi 22 octobre, notre sujet principal portera sur les Espaces publics numériques et le logiciel libre. Si vous avez des questions sur ce thème, n’hésitez pas à les mettre en commentaires de cette dépêche, ou appelez lors du direct le +33 9 50 39 67 59.

Rendez‐vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 MHz en Île‐de‐France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune.

Les chroniques sont présentées par Isabella Vanni qui est coordinatrice vie associative et responsable projets à l’April, et Xavier Berne qui est journaliste à Next INpact.

La radio Cause Commune dispose d’une messagerie sur laquelle vous pouvez laisser des messages (annonces, rires, poèmes, coups de gueule, vœux…) destinés à passer à l’antenne sur la radio. Le numéro à appeler est le +33 1 88 32 54 33.

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

[Pastille] Benjamin Sonntag : Décryptage - La technologie au service du bien commun, un vœu pieux ? [RFI] - La Quadrature du Net


Permalink

Avec Benjamin Bayart : Internet devient-il un Minitel 2.0 ou un bien commun ? [RTS] - La Quadrature du Net


Permalink

Comment maîtriser son identité numérique


Permalink

» Interdit d’interdire : 20 ans de l’euro : quel bilan ?


Permalink

« Black Mirror » ou le côté obscur de la technologie


Permalink

» Pour en finir avec l’euro, par Jean-Luc Baslé


Permalink

Olivia : lecteur multimédia gratuit pour Youtube sous Linux - TOOLinux


Permalink

Les élections européennes métamorphosent le clivage gauche-droite


Permalink